if ( function_exists('yoast_breadcrumb') ) { yoast_breadcrumb( ' ',' ' ); }

BACK TO MAIN PAGE FR

< RETOUR À LA PAGE D’ACCUEIL

Avoir un métier-passion : Comment les blogueurs et les instagrammeurs « voyage » gagnent leur vie

par | CARRIÈRE, INSPIRATION | 0 commentaires

Tu aimes voyager ? Tu as un compte Instagram, Twitter ou Tumblr ? Si tu as déjà pensé à combiner envie de voyager et présence sur les réseaux sociaux pour gagner ta vie, tu es peut-être sur la bonne voie (une voie déjà bien empruntée). Il te suffit de consulter #travel sur Instagram et tu trouveras plus de 99 millions de photos et de posts, tant d’amateurs que de professionnels. De nombreux blogueurs, Instagrammers et même YouTubers gagnent aujourd’hui leur vie et financent leurs aventures grâce aux revenus générés sur les réseaux sociaux.

Hosco s’est entretenu avec quelques blogueurs voyage sur la façon dont ils ont commencé, sur leur spécialité et, surtout, sur cette question brûlante : comment gagnent-ils réellement de l’argent avec leur blog de voyage ?

Que font les blogueurs “voyage” ?

Tu penses peut-être que les blogs de voyage se limitent à prendre des photos pendant les vacances et à écrire un peu sur ton voyage, mais tu te trompes. Les blogueurs voyage qui ont du succès ont plusieurs casquettes et exercent plusieurs métiers à la fois, tout ça en voyageant. Ce sont souvent des auteurs et des photographes indépendants, qui contribuent à diverses publications tout en publiant eux-mêmes. Nombre d’entre eux travaillent dans les relations publiques, en mettant en avant des régions spécifiques ou en prêtant leurs talents à divers offices de tourisme, compagnies aériennes et agences de relations publiques dans le monde entier. Certains offrent des services de conseil, en matière de voyages et de stratégie numérique, parfois pour d’autres blogueurs. D’autres encore sont de purs entrepreneurs, ayant transformé leur passion pour le voyage en une véritable entreprise. Mais le plus important, d’après nos sources ? Tous les blogs de voyage devraient avoir une niche – qu’il s’agisse de voyages de luxe, de voyages d’aventure, de voyages à petit budget, de voyages et de mode, ou de photographie de voyage, tous les blogueurs que nous avons interrogés ont mentionné combien il est important de trouver un angle qui vous distingue du lot et de s’y tenir.

Qui sont-ils ?

FollowMeTo Travel by @muradosmann

La blogosphère voyage est pleine à craquer et Instagram est devenu le lieu de partage et de découverte des destinations les plus visitées du monde, ainsi que de ses recoins cachés. L’un des comptes Instagram voyage les plus populaires aujourd’hui est celui du couple Murad et Nataly Osmann, @muradosmann, qui tiennent également ensemble un blog appelé FollowMeTo Travel (www.followmetotravel.com). Leur style de photo caractéristique, qui montre Nataly conduisant Murad par la main dans un endroit exotique en lui tournant le dos pendant qu’il prend une photo, est devenu iconique dans le monde des blogs de voyage. Il suffit de rechercher #followmeto pour trouver près d’un demi-million d’imitations et de parodies. Le compte Instagram du couple compte plus de quatre millions de followers, et ils ont fait la couverture du National Geographic Traveler ainsi que du Huffington Post, de Buzzfeed et du Daily Mail.

Alors comment se faire un nom dans ce milieu très fréquenté ? Hosco s’est entretenu avec quatre blogueurs émergents, chacun ayant un créneau différent et un nombre différent de followers. Nous leur avons demandé comment ils ont commencé, comment ils gagnent de l’argent, quels sont les défis uniques de leur secteur et ce qu’ils envisagent de faire ensuite.

Borders of Adventure by Becki Enright

Becki Enright, @bordersofadventure (9k followers), a lancé son blog Borders of Adventure après 12 ans dans les relations clientèle. “J’ai toujours travaillé dans les médias et j’adore écrire,” dit-elle. “J’ai toujours utilisé mes vacances annuelles pour faire du trekking, puis j’ai voulu partir pour une plus grande mission où je pourrais mettre à profit mes compétences. Quand j’ai créé mon site, c’était donc dans cette optique : qu’il soit journalistique et destiné à un certain public.” Pour elle, @bordersofadventure est specialisé dans « l’écriture qui change la perception sur des destinations mal considérées comme la Palestine ou la Corée du Nord ». Elle se considère également comme une véritable « place brander » (créatrice d’image de marque pour des lieux, ndt), travaillant directement avec les offices de tourisme et les destinations pour changer leur image.

A shot from Le Postcard’s “Getaway” section, where top fashion industry folk are featured on holiday

Photo provenant de la section “Getaway” du site Le Postcard, où les grands noms de l’industrie de la mode sont mis en vedette pendant leurs vacances. Ici : Brenda Diaz De La Vega, Rédactrice en chef de Harper’s Bazaar, Mexique & Amérique Latine

Stephanie Steinman, @lepostcard (47k followers), était propriétaire de deux entreprises de mode avant de lancer son blog, Le Postcard, qui est consacré aux habitudes de voyage des « jetsetters ». Son site est principalement axé sur la mode et les voyages, et plus précisément sur « toutes les « choses » avec lesquelles nous voyageons – les meilleurs bagages, les produits de beauté préférés à emporter, les bikinis indispensables pour des vacances au soleil, etc. Il s’adresse à un public plus haut de gamme, à la recherche de luxe, et propose des interviews de grands noms de la mode et du spectacle. Elle remarque : « L’aspect commercial du blog est très important pour moi ».

Julie Falconer, blogueuse (aladyinlondon.com) et instagrammeuse (@aladyinlondon – 100k followers) a écrit deux eBooks sur le blogging, un pour les débutants et un pour les blogueurs expérimentés. Malgré ses voyages fréquents et son attrait pour “tout ce qui touche à la nourriture et à la culture”, dans son travail, elle considère que son créneau est d’être une experte sur Londres. “J’habite ici, et j’écris sur ma ville d’un point de vue touristique,” dit-elle.

The Blonde Gypsy in a shot taken from her Instagram account

Larissa Olenicoff, aka The Blonde Gypsy, dans une photo prise pour son compte Instagram, surplombant Prizren, une ville historique au Kosovo

Larissa Olenicoff, @theblondegypsy (22k followers), dit que son créneau est d’être une  » experte des Balkans « . Elle a lancé son blog, The Blonde Gypsy, lors d’un voyage dans le sud-est de l’Europe que peu de gens connaissent, comme l’Ukraine et la Transnistrie. « J’ai vécu tant d’expériences incroyables, j’ai rencontré tant de personnes intéressantes », explique-t-elle. « Je me suis donc dit qu’il valait mieux que je note tout cela, au mieux pour que quelqu’un d’autre en profite, et au pire pour ne pas l’oublier et pour que les photos ne restent pas enfouies dans mon disque dur ».

Comment les blogueurs voyage gagnent-ils de l’argent et quels sont les défis ?

Alors, d’où viennent les revenus ? Pour Larissa Olenicoff, l’argent commence à arriver six mois après avoir lancé @theblondegypsy, via des parrainages et des publicités sur son blog. “Mais,” indique-t-elle, “les vrais revenus sont arrivés lorsque j’ai commencé à proposer des petits voyages organisés dans les Balkans.” Julie Falconer, qui lance @aladyinlondon en 2007, indique que son blog a commencé à rapporter de l’argent il y a environ trois ans, quand elle a commencé à y travailler à plein temps. “C’est un mix entre publicités, parrainages, programmes d’ambassadeurs pour des marques, organisations de voyages personnalisés et d’autres produits.”

Traveling

Pour d’autres, le trajet jusqu’à la rentabilité a été plus rapide. « J’ai gagné de l’argent le premier jour où j’ai lancé le site », dit Stéphanie Steinman, du site Le Postcard. Le site gagne de l’argent en percevant une part du montant des produits vendus via ses promotions, ainsi qu’en collaborant avec différentes marques. Stéphanie Steinman explique qu’elle est « très, très pointilleuse » en ce qui concerne la collaboration avec des hôtels et des compagnies aériennes. « Je veux que les gens se sentent comme des amis à qui je donne des conseils sur l’hébergement et les moyens d’y accéder, afin de ne jamais suggérer quelque chose qui ne soit pas idéal et que je n’ai pas personnellement approuvé« , dit-elle.

Becki Enright raconte que son blog, Borders of Adventure, a pu engranger des revenus dans les six mois après sa création. “C’était à l’époque où le contenu sponsorisé marchait très bien. Je travaillais en Asie et ne prenait que des clients locaux, donc j’ai pu adapter ces contenus à ma cible sans dénaturer mon blog,” explique-t-elle. Cependant, Mme Enright, originaire d’Angleterre, fait maintenant partie d’un collectif de blogueurs britanniques, dont les membres gagnent de l’argent en travaillant ensemble pour des offices de tourisme et des marques spécifiques, en essayant d’amplifier la portée de leurs messages grâce à leurs followers.

Travel blogger

Becki Enright explique que les défis à relever pour gagner de l’argent dans son métier résident dans le nombre de destinations et de campagnes qu’elle doit passer au crible pour trouver des opportunités intéressantes. « C’est vraiment bien que les collectifs existent – nous avons déjà identifié les meilleures marques par pays, par région, etc. » Comment a-t-elle trouvé ce collectif ? « Vous tissez des liens avec d’autres influenceurs, vos collègues », dit-elle. « Un jour, il y a eu une opération pour les blogueurs qui n’avaient jamais skié auparavant. C’était comme un test, et vous vous faites une idée autant qu’ils vous testent« .

Pour Stéphanie Steinman, dont les revenus proviennent de ventes de produits sur son site, le défi est un peu différent. “Il y a beaucoup de compétition,” prévient-elle, “et nous ne gagnons de l’argent que sur ce que nous vendons.” Pour Julie Falconer, le défi consiste à rester fidèle à son public, ce qui peut limiter ses revenus car cela limite les projets qu’elle entreprend. Elle explique : « Un des défis consiste à ne choisir que les projets et les partenariats qui conviennent à mon public. Je refuse tout le reste ».

Comment va évoluer ce secteur en pleine expansion ?

What’s next for the growing travel blog industry?

Selon Stéphanie Steinman, la vidéo va jouer un rôle, et peut-être aussi les voyages personnalisés. “Je pense que la vidéo va prendre beaucoup de place,” dit-elle. “J’ai hâte d’en faire pour mon blog! J’aimerais aussi pouvoir financer un voyage avec certains de mes followers.” Pour Becki Enright, le futur est dans les collectifs. “La coopération est en plein développement,” avance-t-elle. “Nous travaillons comme une agence miniature avec des compétences distinctes ainsi que différentes plateformes de blog. De plus, les marques et les destinations commencent à comprendre que chaque année, elles doivent réserver un budget annuel pour les blogueurs.”

Larissa Olenicoff voit les choses un peu différemment, disant qu’elle aimerait voir moins de ventes et plus de bonnes intentions. « Les gens vendent tout de nos jours à la fois sur leurs blogs et sur Instagram, donc j’espère qu’il y aura bientôt un retour à l’authenticité« .

Un conseil pour se lancer ?

Selon Enright, la ruée vers l’argent peut être une aventure malheureuse pour les blogueurs voyage. « Les nouveaux blogueurs voient que d’autres sont payés et que c’est important, et ils vont droit au but et demandent de l’argent alors qu’ils n’ont pas nécessairement un blog de qualité, une véritable niche, ou suffisamment de followers », dit-elle, ajoutant : « L’essentiel est d’avoir un discours cohérent et de publier régulièrement. L’interaction est la chose la plus importante : si les gens commentent, il faut répondre et interagir, avoir une conversation parce que c’est nécessaire au succès du blog. »

« Nous avons tous de bonnes idées », dit Steinman. « Le plus difficile est de les mettre en œuvre. Si vous avez une idée, lancez-vous ! » Olenicoff est d’accord et donne les conseils suivants : « Faites-le. Personne ne devrait commencer à bloguer uniquement dans l’intention de gagner de l’argent, car il est fort probable que cela échouera. Mais lorsque vous y mettez tout votre cœur et que vous trouvez votre ton, même si vous n’êtes pas rentable, vous gagnerez toujours à partager vos histoires et vous vous trouverez un public ».

Voyagez : vous serez d’abord sans voix, puis vous ne pourrez plus vous taire. – Ibn Battuta

BACK TO MAIN PAGE FR

< RETOUR À LA PAGE D’ACCUEIL

More related content FR

PLUS DE CONTENU DE CE GENRE

Que peut-on apprendre des entrepreneurs ?

Que peut-on apprendre des entrepreneurs ?

Essentially, an entrepreneur is someone who starts a new business venture, manages it, and assumes the many risks that may surface while running a business. But more than that, an entrepreneur is someone with an eye for opportunities and a drive to make things happen.

Vivre à LA : Un paradis accueillant sous le soleil exactement

Vivre à LA : Un paradis accueillant sous le soleil exactement

Los Angeles est une ville qui fait rêver le monde entier. On y trouve les paillettes et le glamour d'Hollywood, des plages immaculées, du shopping ultra haut de gamme, et bien plus encore. Mais si vous n'êtes pas une riche star de cinéma, comment est la vie à Los...

3 Enseignements tirés de l’enquête Hosco

3 Enseignements tirés de l’enquête Hosco

Notre communauté est le cœur battant de Hosco. C'est pourquoi nous voulions savoir exactement comment nos membres se sentaient et ce qu'ils faisaient pendant le confinement mondial. Nous avons envoyé une courte enquête pour obtenir un feedback immédiat, et nous sommes...

Comment dire à ton manager que ton travail ne te satisfait pas

Comment dire à ton manager que ton travail ne te satisfait pas

La vie est truffée de conversations difficiles. Dire à ton manager que tu n'es pas satisfait de ton travail en fait certainement partie - mais ce n'est pas une fatalité ! Tu mérites de t’épanouir dans ta carrière, et ce pouvoir est entre tes mains. Ne considère donc...

9 questions à poser à un employeur avant d’intégrer une start-up

9 questions à poser à un employeur avant d’intégrer une start-up

Décrocher un poste en start-up peut être la chance de ta vie. Tu ne seras pas seulement témoin des débuts d'une belle success story, tu en feras partie ! Enfin, on l'espère. Car rejoindre une startup, c'est prendre un risque, et tu voudras être bien informé(e) avant...

12 questions courantes en entretien et comment y répondre

12 questions courantes en entretien et comment y répondre

Nous avons tous entendu des histoires sur les questions d'entretien farfelues que certaines entreprises se plaisent à poser. Mais il y a de fortes chances que l'on te pose d'abord quelques questions assez courantes, auxquelles tu peux facilement te préparer à...

fr

Vous avez une idée de sujet ?
Un feedback qui nous permettrait d’améliorer cette section ?
Votre avis nous intéresse : écrivez à
contact@hosco.com

fr

Ne manquez pas nos prochains articles et vidéos
 rejoignez Hosco dès aujourd’hui

Share This