Ce site utilise des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation des cookies
En savoir plus
Ce poste vient d'être pourvu, mais il y a plus de Housekeeping offres d'emploi
[Expiré]

Hôte-sse d'acceuil

Le Chalet de la Forêt

Publiée

Hôte-sse d'acceuil

Description du poste

Accueil physique et téléphonique des clients ;
La gestion du planning de réservation de la clientèle ;
La gestion du vestiaire ;
Aide pour les additions ;

Pré-requis

L' hôte(sse) d’accueil doit aimer le contact humain, être courtoise, polie, serviable et autant que possible à l’écoute des clients. La vivacité d’esprit et la proactivité sont aussi des qualités essentielles dans le métier. Elle/il doit avoir aussi une bonne mémoire visuelle. Cette capacité est importante en ce qu’elle/il sera amené(e) à discuter régulièrement avec des habitués du lieu, qui apprécient toujours une petite marque de reconnaissance personnelle.

Une bonne constitution physique est aussi requise. En effet, les exigences du métier amènent à rester debout une grande partie de la journée ou de la période de travail, sans abandonner son sourire et sa bonne humeur. La connaissance du néerlandais et de l'anglais est indispensable. La connaissance d’une langue supplémentaire constitue un atout.

Détails

Contrat
Temps plein
Localisation
Bruxelles, Belgique
Département
Housekeeping, Service Clients, Réception
Langues
Anglais facultatif, Néerlandais, Français
Début
Dès que possible
Durée du contrat
Indéfini

Le Chalet de la Forêt

Avec Bruxelles comme ancrage citadin, le Chalet de la Forêt s’épanouit dans un accord parfait entre tradition et avant-garde.

La beauté du lieu avec les mouvements de la ville en arrière-fond, la maîtrise du temps avec le passage des saisons sur le jardin potager, la générosité en cuisine avec le remarquable talent de Pascal Devalkeneer, tout concourt à faire de ce lieu d’excellence, deux étoiles Michelin, une grande Maison qui se respecte, où l’on aime venir et revenir.

Chaque midi, le feu de bois est allumé en cuisine. Chaque jour, le pain est cuit dans la maison. Maraîchages, rôtisserie, salaisons et fumages, tout est fait sur place.

Réunir l’ensemble des métiers de bouche, c’est créer un assortiment parfait qui donne au chef la liberté de se concentrer sur la technique, la cuisson, les nouvelles saveurs et l’extraordinaire biodiversité offerte par les plantations du jardin.

Ce n’est pas une question de mode, c’est une question de goût.

– Pascal Devalkeneer